Notre radio

Notre radio

21 juin 2011

A propos de liens et de liaisons dangereuses ...


Je trouve enfin un peu de temps pour vous parler de la cinquantaine de liens permanents vous renvoyant à des médias, de presse ou de radio télévisions, et qui se trouvent dans la colonne de droite.

Sauf erreur de ma part, je ne crois pas qu'il y ait d'autres sites et blogs juifs francophones vous donnant un tel panel. Pourquoi ? Les raisons sont multiples, mais j'en vois cinq principales, la dernière étant lourde de sens - et quelque part, liées aux autres.

- Tout d'abord, ma sélection - qui n'est pas encore exhaustive et qui peut s'enrichir d'autres adresses -, couvre un large spectre de médias, que je visite souvent au hasard de mes "surfs" : au fond il s'agit de l'activité basique du journalisme, aller à la pêche aux informations et aux débats d'idées. Clairement, un site "idéologique" dont l'objet n'est pas d'informer mais de canaliser les opinions dans un moule pré formaté, ne fera pas cette démarche, l'important pour lui étant, toujours et toujours, d'enfoncer le clou toujours au même endroit.

- Ensuite, vous y trouvez des sites français d'information, de droite comme de gauche, quotidiens comme hebdomadaires. Or les site juifs "confrères" ont pour leur majorité tranché, jetant aux orties tout ce que l'on peut lire et entendre dans notre pays, comme si la désinformation était partout, et comme si le "parti pris" pro-arabe rendait hostile toutes les publications. Alors, soyons clair : si on le pense vraiment, c'est que l'on situe dans un "créneau idéologique" s'estimant non représenté dans les médias français ; ce "créneau" décrypte toute l'actualité, européenne, mondiale ou proche-orientale en termes de "choc des civilisations" avec l'islam ; et, effectivement, ce genre d'approche n'est ni celle des médias français, ni celle de la quasi totalité des partis politiques, ni celle de la majorité de nos concitoyens.

- Dans le même esprit, un lecteur borné s'étonnera de voir voisiner dans la liste les sites de personnalités brillantes mais de sensibilité opposée, comme Michel Gurfinkiel et Caroline Fourest, ou - à propos d'Israël - très "colombe" (comme le site de "La Paix maintenant") ou tenant d'une ligne dure (comme "Objectif Info") : mais mes auditeurs fidèles comprennent que le pluralisme - gage de bonne foi journalistique - est indispensable à toute réflexion. Un pluralisme que vous connaissez bien en suivant, au fil des années, la diversité de mes invités. Un pluralisme que les ami(e)s de mon réseau FaceBook connaissent bien également, vu la variété de leurs opinions et la richesse des débats qui s'engagent, parfois, sur ma page ... Seules limites, celles qu'un minimum d'éthique personnelle m'impose : vous n'y trouverez ni site incitant à la haine anti arabe, anti musulmane ou antisémite, ni adresse - hélas, en prolifération constante - soutenant un anti sionisme radical. Ai-je besoin de préciser aussi que mettre en lien des adresses ne signifie pas, non plus, cautionner tout ce que l'on peut y lire ?

- Rapidement, et toujours dans le même contexte journalistique, vous trouverez en liens plusieurs adresses de médias arabes ou musulmans, ce qui est bien le minimum pour un blog et une émission de ma thématique : même rappel, pour les esprits bornés ... je n'ai évidemment pas la même sensibilité que les éditorialistes d'Al-Jazeera, par exemple !

- Enfin vous ne trouverez pas en liens - et hélas, on a assisté à une banalisation complète du phénomène dans la "blogosphère juive" - les sites s'étant fait une "spécialité" dans l'hostilité à l'islam et aux musulmans : "bivouac-id", "français de souche", "observatoire de l'islamisation", "riposte laïque" ... autant d'adresses que vous ne trouverez pas sur mon blog : je sais qu'une partie de ma communauté s'apprête à voter pour Marine Le Pen, et cette banalisation sur le Web a préparé à cela les esprits les plus faibles. Au delà, donc, de ce racisme à rebours que je rejette et que je rejetterai de toutes mes forces, j'y vois aussi, hélas, une forme de fossilisation des esprits déjà évoqué plus haut : manque de curiosité, esprit de ghetto, intolérance ... tout ceci conduit à un "refus de l'autre" et donc à des "liaisons dangereuses" !

Jean Corcos