Notre radio

Notre radio

28 mars 2010

L’équilibre démographique européen, par Roger Cukierman

Roger Cukierman

Introduction :
Dimanche 21 mars, l’ancien Président du CRIF, Roger Cukierman, était l’invité de notre station Judaïques FM. Parmi ces propos, un passage qui a fait du bruit puisqu’il a été repris sur le site du CRIF puis sur de nombreux blogs : celui relatif à l’équilibre démographique européen, et en particulier au poids de plus en plus important des populations musulmanes.
Je ne rebondirai pas sur le chiffre de « 25 à 30 millions » de Musulmans « pour la plupart récemment immigrés » : il me parait excessif, les estimations pour la France - qui comprend la plus forte communauté musulmane - se situant à 5 à 6 millions d’après les experts de la question (réécouter sur ma page
http://jean.corcos.free.fr, l’émission du 10 février 2008 avec Bernard Godard). Mais je me dis qu’il faudra, le plus rapidement possible, consacrer une pleine émission uniquement à ce sujet, les chiffres les plus fantaisistes commençant hélas à devenir vérité ... « d’Evangile » chez les Juifs !
Bonne lecture

J.C

Pour maintenir dans le temps une population il faut un taux de natalité de 2,1. Si deux couples n’ont qu’un enfant chacun. Si leurs enfants n’ont eux aussi qu’un enfant, en deux générations, la population est passée de 4 à 1, une division par 4.

Or le taux de natalité européen se situe en moyenne à seulement 1,4 : 1,8 pour la France, 1,6 pour la Grande Bretagne, 1,3 pour la Grèce et l’Allemagne, 1,2 pour l’Italie et l’Espagne.

Ces taux sont améliorés par l’immigration venue des autres continents. L’ensemble de l’Union européenne qui compte une population totale de plus de 400 M d’habitants comprendrait aujourd’hui de 25 à 30 millions de musulmans pour la plupart récemment immigrés. Ceux-ci ont un taux de natalité plus élevé que le reste de la population européenne. La proportion de musulmans est en conséquence plus élevée parmi les enfants que parmi les adultes européens.

La présence musulmane n’est pas limitée à l’UE. Il y aurait 25 M de musulmans en Russie, et 9 M aux USA alors qu’en 1970 on n’en comptait que 100.000. L’Afrique et l’Asie sont aujourd’hui largement islamisées. Globalement il semble qu’il y ait aujourd’hui dans le monde plus de musulmans que de chrétiens. On parle de 1,5 milliard de musulmans contre 1,3 milliard de chrétiens

Le président libyen Kadhafi a affirmé qu’Allah vaincrait les impies d’occident sans guerre et sans terrorisme par le seul phénomène démographique.

Il est clair que nos enfants et nos petits enfants vivront dans un environnement où la culture chrétienne aura perdu en influence au profit de la culture musulmane.

Si j’en juge par le passé, les Juifs ont vécu de nombreux siècles dans un monde musulman qui leur a permis de vivre leur religion relativement sereinement. Il y a eu certes en terre d’Islam des pogroms mais dans l’ensemble les Juifs étaient traités comme des « protégés » par les dirigeants du monde islamique. On ne peut en dire autant dans l’Europe chrétienne où les expulsions, pogroms, conversions forcées et massacres en tous genres n’ont pas manqué et ont culminé avec la Shoah.

Au présent, les relations des Juifs avec le monde chrétien depuis Jean XXIII et Jean Paul II ont complètement changé et sont devenues fraternelles. On ne peut pas en dire autant des relations entre le monde juif et la plupart des dirigeants politiques du monde musulman qui ont mal ou pas accepté la création d’un état juif en plein monde arabe.

La démographie n’est pas qu’une science humaine, c’est surtout un ensemble évolutif de données qui modifie l’environnement politique et social dans lequel nous vivons. Je pense bien sûr à l’équilibre démographique en Israël, comme à l’équilibre démographique en France.

Je n’en tire qu’un seul enseignement : ayons beaucoup d’enfants !

Roger Cukierman

(Judaïques FM 21 mars 2010)