Notre radio

Notre radio

23 septembre 2007

Sarkozy, Israël ... et Bouteflika

Citation on line
 
Introduction :
Deux extraits tirés du dernier livre de Yasmina Reza, "L'Aube, le soir ou la nuit" (Éditions Flammarion), où l'auteur donne son témoignage très personnel sur les coulisses de la campagne électorale qui a conduit Nicolas Sarkozy à la victoire ...
J.C

"Vantard. Quel autre adjectif choisir pour le décrire au consulat de France face aux représentants des principales organisations juives ? Peut-être a-t-il raison, les juifs n'ont pas d'affinité avec la modestie. "Je suis numéro un des sondages bien que je sois l'ami de l'Amérique et d'Israël. Je ne dis pas cela par prétention. J'ai cinquante et un ans, je suis calme. Ne vous laissez pas enfermer par les articles de journalistes stupides qui ne n'y comprennent rien. Une partie des élites françaises me détestent beaucoup plus qu'Israël et les Américains".

Extrait de son entretien avec le Président Algérien :
Bouteflika :
" Moi, j'appartiens à une génération qui voulait la destruction d'Israël. Nous avons échoué. Échoué. C'est fini. J'apprécie cher ami votre position sur Israël. Mais n'oubliez pas qu'il y a un peuple palestinien qui a droit à un État. Et ça manque un peu dans vos intonations".
Sarkozy :
" J'entends, monsieur le Président".

J.C