Notre radio

Notre radio

17 septembre 2007

Que cherche la République Islamique d’Iran ? Kavéh Mohseni sera mon invité le dimanche 23 septembre

Les auditeurs de Judaïques FM et les lecteurs de ce blog doivent, je le pense, bien connaître Kavéh Mohseni. Iranien, réfugié politique, vivant en France depuis ses plus jeunes années, il est très engagé dans l’opposition au régime des Mollahs, en tant qu'éditeur du site « iran-resist » en lien permanent. Ce site est un support pour un des courants de l’opposition iranienne en exil, une tendance bien précise qui est à la fois démocrate, nationaliste et laïque ; on comprend vite à le lire régulièrement qu’il défend l’héritage du Shah d’Iran, renversé par la révolution islamiste en 1979. Il donne des informations extrêmement riches sur la répression que subit le peuple iranien depuis près de trente ans, et sur la corruption et l’hypocrisie des Mollahs qui se partagent le pouvoir. Et il n’a de cesse de dénoncer ceux qui, chez nous en Occident, espèrent le renversement des « durs » (de la tendance de l’actuel Président Mahmoud Ahmadinejad) au profit de soit disant « modérés », comme le « pragmatique » Rafsandjani ou le « réformateur » Khatami.

Nous reviendrons donc, en première partie de cette interview sur la situation réelle du pays, un décryptage difficile car le régime de Téhéran manipule toutes les informations. Puis, en deuxième partie nous évoquerons ce qui préoccupe directement l’auditoire de Judaïques FM, après les menaces directes de destruction d’Israël proférées sans discontinuer par Ahmadinejad depuis deux ans ; et je ne vous cacherai pas que la lecture régulière de « iran-resist » au cours des derniers mois, m’a souvent désorienté : j’ai noté en effet un grand pessimisme, avec des analyses récurrentes démontrant (presque) toujours que les démocraties occidentales recherchent, hypocritement, un compromis avec la République Islamique ; l’inflexion de la diplomatie française depuis l’élection de Nicolas Sarkozy me semble, par exemple, trop peu soulignée. Par ailleurs, Kavéh Mohseni a une théorie sur le nucléaire iranien assez peu conventionnelle, car en totale divergence avec le point de vue de la communauté internationale : celle-ci remarque que ce programme nucléaire a été longtemps clandestin, qu’il n’est pas autorisé au titre du traité de non prolifération, et que donc il y a le risque que les Mollahs produisent de la matière fissile en quantité suffisante pour avoir une bombe atomique ; et cette approche, des experts en géostratégie comme Thérèse Delpech et François Heisbourg l’ont soutenue à mon micro. Or, sa théorie c’est qu’il s’agit d’un bluff de la République islamique : il nous exposera donc ce qui lui permet de dire cela, et surtout quel serait le but de cette manipulation.

J.C