Notre radio

Notre radio

15 octobre 2016

Les assyro-chaldéens, du génocide à l'exil : Robert Alaux et Nahro Beth-Kinne seront mes invités le 23 octobre



Un sujet inédit pour le prochain numéro de "Rencontre". J'ai en effet intitulé cette émission "Les assyro-chaldéens, du génocide à l'exil", et c'est la première fois que nous allons parler de cette minorité chrétienne en terre d'islam, minorité qui a vécu un génocide oublié et dont les survivants du Moyen-Orient ont pris les routes de l'exil ces dernières années. Pour en parler, tout d'abord Robert Alaux, qui est sans doute un des meilleurs spécialistes de ces populations. Documentariste, il a travaillé sur ces communautés depuis une vingtaine d'année et il est l'auteur de plusieurs films pour des chaines de télévision : "Les derniers assyriens" en 2004, des reportages, et puis surtout "Seyfo, ou l'élimination" en 2006, qui relate le génocide de 1915 où la Turquie a massacré des centaines de milliers d'assyro-chaldéens, en même temps que fut perpétré le génocide arménien. A participé avec lui à la réalisation de ce film Nahro Beth-Kinne : lui est un descendant des exilés qui ont fui leurs terres d'origine ; il vit en Belgique où il est un des leaders d'opinion de cette communauté chrétienne. Alors nous parlerons surtout de l'histoire passée, du génocide et des années qui ont suivi avec Robert Alaux ; et puis, en deuxième partie d'émission, nous aurons Nahro Beth-Kinne au téléphone, et on évoquera les persécutions présentes, surtout depuis les massacres commis par l'Etat Islamique.

Parmi les questions que je poserai à mes invités :

-        A propos de terminologie :  on appelle ces populations "les Assyriens", est-ce pour dire qu'ils sont les descendants des habitants de l'Empire assyrien, mais la plupart des habitants du Proche-Orient le sont aussi ? Ensuite, on les appelle aussi "syriaques", "assyro-chaldéens", "araméens" : quelle différence ? Quelle est leur caractéristique principale qui les distingue des autres populations chrétiennes ayant vécu dans la région ? Est-ce qu'ils relèvent d'une même église chrétienne ou de plusieurs ?
-        Où vivaient-ils, pour les situer sur les territoires qui deviendront plus tard ceux des Etats apparus après la Première Guerre Mondiale ? Pour les comparer par exemple aux Arméniens, ou aux Juifs ou au Chrétiens maronites, est-ce que c'était des communauté nombreuses, avec des élites importantes et vivant dans les grandes villes ? Comment ont-ils vécu, est-ce qu'il y a toujours eu des persécutions et des massacres ?
-         Comment un Empire finalement assez tolérant, celui des Ottomans, qui reconnaissait les communautés, organisées en "Millets", sous l'autorité de leurs Patriarches religieux, va avoir le projet de devenir une nation ethniquement pure, qui va éliminer de façon ignoble les minorités chrétiennes, et le résultat, c'est qu'aujourd'hui, les chrétiens qui représentaient 30% de la population sont aujourd'hui 0,1% en Turquie ? Comment expliquer ce basculement, entre la fin du 19ème siècle et 1915 ?
-        A propos de ce que la mémoire des Assyro-chaldéens a appelé le "Seyfo" ou "élimination", pendant la Première Guerre Mondiale, essentiellement en 1915 mais aussi les années suivantes : qui a réalisé ce génocide, l'armée turque ou des supplétifs locaux ? Où se sont déroulé les massacres au niveau de la Turquie ? Les historiens s'accordent-ils sur un nombre, même approximatif, de victimes ? Pourquoi peut-on utiliser le mot de génocide pour ce qu'a subi cette minorité chrétienne ?
-        Quel a été le sort des Assyro-Chaldéens entre les années 30 et la chute de Saddam Hussein : est-ce que leurs élites ont défendu une identité nationale ? Ou au contraire - comme la majorité des Chrétiens d'Orient - ont-ils soutenu la cause du nationalisme arabes, sous la protection de dictatures sanguinaires ?
-        On a commencé à parler des persécutions des Chrétiens en Irak avant l'apparition de l'Etat islamique, quand fuyaient déjà des dizaines de milliers de civils, suite à des assassinats et des persécutions diverses, avec la complicité de la police irakienne. Quelle est la situation aujourd'hui ? Combien d'Assyro-Chaldéens sont partis, combien ont été tués par l'Etat Islamique ? Combien sont arrivés en Europe, et où vivent-ils ?

Un sujet inédit, qui passionnera je l'espère mes auditeurs fidèles ... soyez nombreux à l'écoute.

J.C