Notre radio

Notre radio

26 mai 2014

Bruxelles : cinq réflexions après un attentat

Sur le site de l'attentat de Bruxelles


Difficile d'écrire alors que nous sommes encore sous le choc de l'attentat de Bruxelles ... colère, angoisse, dégoût ... quels mots trouver ? Deux ans après l'attentat de Toulouse, la haine antisémite a encore tué en Europe, et cela fait évidemment très peur.

D'abord, une réflexion qui m'était immédiatement venue : comment le tueur a-t-il pu entrer si facilement dans ce musée ? Les lieux symboliques de la présence juive dans la Capitale Belge sont-ils si vulnérables ? Par comparaison, les deux grands musées parisiens liés à la Communauté - le M.A.H.J et le Mémorial de la Shoah - ont heureusement un sas d'entrée avec contrôle des bagages à main ... et le Président du CRIF a eu raison de souligner cette lacune : voir sur ce lien.

Ensuite, une réflexion plus de l'ordre du symbole : on sait qu'il y a eu quatre malheureuses victimes, fauchées au hasard pour l'espèce de nazi entré au Musée- peu importe sa religion ou sa "motivation", il a accompli un acte de nazi. Parmi eux, deux touristes israéliens. Quelque part, les assassins doivent se réjouir car la haine d'Israël est devenue le moteur principal de l'antisémitisme qui revient ...
 
Troisième réflexion, la Belgique craint une réplique de l'affaire Merah ... et en effet, ce meurtre semblait parfaitement préparé. Nous avons peur, d'abord, pour nos amis de la communauté juive de Belgique. A noter, aussi, les témoignages de sympathie reçus d'amis chrétiens, et en particulier ce communiqué des Arméniens de Belgique, que je reproduis ci-après : "Le Comité des Arméniens de Belgique est horrifié et révolté par l’attentat terroriste commis contre le Musée juif à Bruxelles, ce 24 mai 2014. Il présente ses condoléances aux victimes et partage les sentiments de la communauté juive de Belgique visée par le meurtrier, avec laquelle, depuis des années, il dénonce la montée de l’antisémitisme et l’impunité dont il jouit. Il exige que tous les moyens nécessaires soient mis à la disposition de la Justice pour arrêter et punir sévèrement les coupables. Il exige aussi que les moyens nécessaires soient mis à la disposition des parquets pour faire cesser le classement sans suite des plaintes du chef d’agression antisémite. Il invite enfin le Ministre de la justice à rendre compte de l’état de la procédure relative à l’assassinat, en 1989, à Anderlecht, du Docteur Joseph Wybran, président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique."

Quatrième réflexion, mais cela nos médias - toujours trop pressés - ne l'auront pas relevé : ce n'est pas la première fois que la petite communauté juive de Belgique subit des actions terroristes meurtrières ... il y en a eu il y a longtemps déjà, et toujours liées à "l'importation" du conflit israélo-arabe. Petit rappel lu en commentaires sur la page FaceBook de mon amie, la député belge Viviane Teitelbaum : "En 1982 un arabe a vide un chargeur a Rosh Hashana sur la première vague de personnes qui sortaient de la synagogue rue de la Régence (...) Il y a également eu la grenade lancée sur le bus d enfants juifs a Anvers. Les cocktails Molotov lancés sur la synagogue rue de la Clinique ... si on ajoute a ça l assassinat du Docteur Georges Wibran  sur Le parking de l'hôpital Erasme en 1989 ça fait loin d'être le " premier attentat anti juif depuis la fin de la 2ème Guerre Mondiale ".

Cinquième et dernière réflexion ... mais hélas c'est TOUJOURS la même chose : dès qu'un acte meurtrier vise les Juifs, dès qu'un attentats antisémite ou pas se produit, la même mécanique immonde se met en marche dans les cerveaux fêlés qui veulent - réellement - la mort du peuple juif : ils dénoncent une manipulation, écrivent "à qui profite le crime ?", disent que c'est un nouveau complot, etc. Il n'est pas difficile d'en trouver des exemples, il suffit à nouveau de lire les raclures qui s'expriment sur les pages FaceBook de soutien à Dieudonné ! 

Ainsi, voici quelle fut la réaction du député antisémite Laurent Louis, immédiatement épinglé sur le site "Conspiracywatch" : lire ici ; et voir ici un échantillon des horreurs publiées par les Internautes supporters ...

 
Jean Corcos