Notre radio

Notre radio

01 octobre 2009

« Rétablissez des relations avec Israël » : une lettre ouverte d’Adnen Hasnaoui au Président Ben Ali

Introduction :
Adnen Hasnaoui est un journaliste tunisien courageux, militant à la fois des Droits de l’Homme et pour la Paix israélo-arabe. J’avais parlé en octobre 2008 (cliquer sur ce lien) de sa plainte déposée contre Mahmoud Ahmadinejad devant les tribunaux de son pays. Depuis, nous sommes restés en contact, et il fait partie de mon réseau sur FaceBook, où nous échangeons souvent.
Il vient de publier sur son blog, en langue arabe, une lettre ouverte au Président Ben Ali, à l’occasion de la Journée mondiale de la paix, le 21 septembre. Cette lettre
(article original) appelle au rétablissement des bureaux de liaison entre la Tunisie et Israël. Et j’en reproduis, ci-dessous, la traduction réalisée par mon ami Souhail Ftouh.

J.C

Lettre ouverte à Son Excellence le Président de la République de Tunisie Monsieur le Président Zine El Abidine Ben Ali

Salutations distingués.

Objet : à l'occasion de la Journée mondiale de la paix qui coïncide avec le 21 Septembre, 2009, je voudrais Monsieur le Président, attirer votre attention sur l'importance de la réouverture du bureau des intérêts de la Tunisie à Tel-Aviv à l'appui des efforts internationaux pour avancer et instaurer une paix juste et durable dans cette partie du monde.
La Tunisie a été et restera pour toujours une oasis de paix et un facteur de stabilité et de progrès dans la région, et les Tunisiens sont à l'avant-garde dans la défense de la liberté et la paix.
Monsieur le Président,
Il est indiqué dans votre discours à l'occasion du cinquante-troisième anniversaire de l'indépendance, que « la politique étrangère de la Tunisie est caractérisée par sa modération et son ouverture, si bien qu'elle doit contribuer activement aux efforts déployés pour la paix et la sécurité, la stabilité et le développement global de tous les peuples de la terre » et que « la Tunisie a joué un rôle actif dans le processus de paix au Moyen-Orient, depuis l'organisation de la Conférence de Madrid à travers les diverses étapes par lesquelles les Palestiniens accéderont à l'indépendance, et la création de l'Autorité nationale palestinienne, et les initiatives ultérieures et conférences visant à parvenir à un règlement, pour mettre fin au conflit dans la région et à rétablir la paix, la sécurité et la stabilité ».
Monsieur le Président,
Je suis sûr que la décision de fermeture du bureau israélien était liée à protestation de ce qu'a subi le peuple palestinien, mais en ces jours, la réouverture de ce bureau serait un nouveau mécanisme qui offrira à la Tunisie la possibilité de défendre en mieux les droits palestiniens, en s'appuyant sur une diplomatie direct à Tel-Aviv pour faire valoir ses droits.
Et à vous le bon choix, Monsieur le Président

Adnen Hasnaoui,
Tunis le 18 septembre 2009
traduction Souhail Ftouh