Notre radio

Notre radio

26 avril 2009

Conférence de Genève : 1/3, Bravo les étudiants juifs !

Un des étudiants de l'UEJF expulsé de la salle des assemblées du Palais des Nations, Genève le 20 avril 2009 (Photo Reuters)

Voici donc la série de reportages promis après cette mémorable semaine passée en Suisse, dans le cadre de mon reportage pour Judaïques FM ...

Le souvenir qui restera marquant, non seulement pour les fortes délégations de communautés juives venues du monde entier - j’y reviendrai plus tard -, mais aussi pour le grand public car l’évènement a été fortement médiatisée, aura été l’interruption pendant quelques secondes du discours du président iranien, venu cracher son venin en ouverture de la « Conférence contre le racisme » dite de « suivi de Durban » : des étudiants de l’Union des Étudiants Juifs de France (UEJF) portant perruques multicolores et nez rouges - le président, Raphaël Haddad en a même lancé un vers la tribune où Ahmadinejad venait de débuter son discours par des formules rituelles de bénédiction à Allah, avant d’être expulsé sans ménagement par des policiers de l’ONU !

Un grand bravo à l’UEJF, car je peux en témoigner, cette « opération commando » n’était guère aisée : munis d’un badge pour pénétrer dans le Palais des Nations, tous les délégués des ONG accrédités - dont ceux du CRIF, dont je faisais partie - ne disposaient pas du « deuxième sésame » nécessaire pour rentrer dans la salle des assemblées, réservée aux délégations officielles des 140 états officiellement présents à la conférence, ou aux quelques « happy few », journalistes accrédités et « pistonnés » divers ... qui, de toutes façons, avaient du faire la queue très tôt ce lundi matin 20 février. Quelques étudiants juifs français ont su bien s’organiser, pénétrer dans la salle et hurler « mascarade » à la face d’un négationniste, fanatique et antisémite venu donner des leçons d’antiracisme au Monde entier ! Je vous invite à visionner ci-dessous le petit clip vidéo immortalisant leur exploit. Et à lire en lien l’interview donné par Raphaël Haddad dans le journal "Libération".

Mais ce ne fut pas la seule manifestation de protestation, loin de là ! Tout d’abord, l’UEJF n’était pas seule, et une délégation de cent étudiants appartenant à l’ EUJS (« European Union of Jewish Students ») avait fait le voyage, participant à diverses tables rondes, manifestant à l’extérieur des Nations Unis avec des représentants du Darfour, et ramenant un maximum d’images et enregistrements ... J’ai eu ainsi le plaisir de faire la connaissance de Sacha Schmitz, jeune et dynamique étudiant belge qui a édité un blog spécialement dédié à cette conférence : et je vous invite fortement à lire les reportages très complets sur ce lien ! Ensuite, j’ai été personnellement témoin d’une autre manifestation de l’UEJF mardi 21 après midi, tout près de la fameuse « Serpentine » - immense cafeteria ainsi nommée en raison de son bar en forme de serpent : perruques, nez rouges, et à nouveau les cris de « mascarade » ... finalement, l’UEJF ainsi que son association affiliée « Coexist » furent expulsées de la conférence le jeudi 23, ainsi (souci d’équilibre ?) qu’une ONG iranienne qui distribuait des posters assimilant Israël au nazisme !

J.C