Notre radio

Notre radio

01 janvier 2017

Bonne année 2017 !

Illustration tirée du site voeux-professionnel.fr

Encore une carte virtuelle proposée en ce jour de l'an, comme je l'avais fait le1er janvier 2016.

Je reprendrai ce que j'écrivais alors : "un peu d'originalité ne fait pas de mal, n'est-ce pas ?" Trouvée sur un site professionnel qui propose aux entreprises des cartes pour échanger avec leurs clients, cette illustration est non seulement singulière, mais aussi porteuse d'un message.

Un double message, en fait :
- Celui des valeurs du blog que j'essaie de préserver, et qui sont citées : "Créer", Innover", "Partager", "Construire", ce sont des verbes d'action que modestement j'essaie de mettre en pratique ici. Même si le dosage pourrait être amélioré (je partage beaucoup, mais je ne crée pas assez faute de temps, et je n'innove sans doutes pas assez).
- Mais "conservons nos valeurs" résonne de manière encore plus forte pour moi, car à l'orée de cette année électorale je pense qu'il faut effectivement défendre ce à quoi on croit, et même si ce n'est plus dans "l'air du temps" : je crois, toujours, aux partis démocratiques contre les populistes ; au dialogue contre les sectaires ; et à un Judaïsme humaniste contre le courant intégriste et hyper nationaliste qui s'exprime maintenant avec force. Je crois au rêve européen, même s'il a déçu, et je redoute qu'après le "Brexit", l'Union Européenne se délite ; je crois aux valeurs partagées de part et d'autre de l'Atlantique, et je redoute que l'administration Trump vienne casser l'alliance morale entre les Démocraties.
.
L'année dernière, aussi, j'évoquais un "cocktail bien amer", constitué par le grand retour de l'Iran sur la scène internationale ; le retour parallèle de la Russie au Moyen-Orient ; et enfin, l'impuissance de l'administration Obama. Ce cocktail a longuement maturé, comme s'il fallait le "déguster" dans les derniers jours de l'année avec la chute d'Alep et la victoire russo-iranienne en Syrie : une défaite stratégique redoutable pour Israël, qui me fait craindre une guerre les prochains mois, lorsqu'un Hezbollah enivré par sa victoire viendra provoquer le voisin du Sud. Enfin, le virus "complotiste" apparait de plus en plus en plus pour ce qu'il est, un travail de sape de nos opinions publiques, et une désinformation systématique, menés de main de maître par les services secrets de Poutine et avec une stratégie précise : détruire l'U.E et l'OTAN ; et placer ses pions partout.

En France, seule bonne surprise, le reflux des actes antisémites et anti musulmans. La Communauté se porte mal, divisée, souvent débordée par une base travaillée par les extrémistes. Mais en même temps elle tient bon, et le ralentissement de l'Alya démontre qu'en majorité les Juifs ont l'intention de rester. Enfin, l'élection présidentielle risque de se transformer en une vraie patinoire où tout devient possible, avec la candidature inattendue d'Emmanuel Macron, une Gauche éclatée en trois (au moins) courants, et une Droite qui n'est pas du tout sûre de l'emporter. Voici un pari, que je ne demande qu'à perdre : en cas de deuxième tour entre un candidat très marqué à Gauche et Marine Le Pen, celle-ci sera élue.

Voilà, cela fait donc deux sombres pronostics ; arrêtons là, car pour un jour de l'an c'est déjà assez sinistre. Et restons à nouveau modeste, en redisant que j'espère me tromper.

Il me reste à vous remercier pour votre patience si vous m'avez lu jusqu'au bout ; mais surtout, pour votre fidélité, si vous lisez régulièrement le blog et/ou si vous m'écoutez sur Judaïques FM.

Bonne et heureuse année pour vous et pour ceux qui vous sont chers, en espérant que 2017 sera plus douce pour nous tous.

J.C