Notre radio

Notre radio

07 avril 2014

Najla Fitouri, artiste libyenne

Toile de Najlat Fitouri
Une toile sur la Toile
- avril 2014 

Encore une femme peintre du monde arabe, et cette fois-ci une artiste libyenne, Najla Fitouri

Je suis particulièrement heureux de vous la présenter sur ce blog, car c'est vrai que l'on n'entend pas de nouvelles particulièrement agréables à écouter en provenance de ce pays : milices faisant la loi, attentats islamistes, djihadistes africains qui se sont ravitaillés dans les arsenaux de Kadhafi ... le discours dominant en France - et pas seulement martelé par l'extrême-droite et les antisionistes radicaux -, nous fait regretter le dictateur déchu.

Or cette artiste vient nous rappeler que ce régime était épouvantable, et que peindre lui a permis de s'évader intellectuellement. Voici un extrait d'une interview publiée dans "Courrier International" le 10 août 2013 :
"L'art a été notre arme pendant l'ère Kadhafi et la Révolution", se souvient en riant l'artiste libyenne Najla Shawket Fitouri. "C'était le seul espace où nous, les artistes, pouvions contrer la propagande de Khadafi", souligne-t-elle.
"Pour être plus créatif, un artiste devait s'isoler du monde extérieur et de la dure réalité de la Libye. Il fallait se couper de la réalité et l'exprimer par l'art." Pendant la guerre contre Kadhafi, où les bombardements terrifiaient toute la famille, son mari la pressait de concentrer toute son énergie sur son art et de continuer à dessiner. "C'était une façon de surmonter la peur."

J.C