Notre radio

Notre radio

06 septembre 2012

Une autre lecture du Coran ...


Youssef Seddik est une personnalité à la fois singulière et attachante. On se réfèrera à cette courte biographie publiée sur Wikipedia (lire ici) : né à Tozeur dans le Sud Tunisien, élevé dans une famille à la foi musulmane profonde mais traditionnelle, donc bien éloignée des outrances intégristes d'aujourd'hui, il a acquis une culture française approfondie en étudiant la philosophie et la littérature, et même la civilisation grecque, ce qui démontre sa curiosité intellectuelle !

Installée en France depuis près de 25 ans, il a depuis longtemps à cœur de faire redécouvrir le Coran, en proposant une nouvelle lecture à travers une traduction originale, et même une présentation osée ... puisqu'il publia une édition sous forme de bande dessinée, version qui fut interdite en Tunisie même sous Ben Ali, et alors que les Salafistes étaient pourchassés dans le pays.

Seddik affirme qu'il est "légitime pour tout musulman de relire et d'interpréter le Coran de son point de vue personnel", recommandant donc de le lire "en dehors de toute source traditionnelle et avec un regard neuf". Pour lui, il faut écouter de préférence "le savant" plutôt que "l'imam" ou "le mufti", qui ne doivent pas outrepasser leurs fonctions en jouant aux guides spirituels : une vision peut-être trop idyllique d'un islam réconcilié avec la liberté individuelle, en tout cas aux antipodes de la version dominante, obscurantiste et littéraliste qui est importée et matraquée par les chaînes satellitaires en provenance du Golfe ...

De cela, il s'en est expliqué sur ARTE dans le cadre d'une émission de Laure Adler, secondée par Nicolas Demorand et Ali Baddou qui ne lui ont pas posé des questions de connivence : une heure fort enrichissante, que je vous propose de passer en visionnant cette vidéo !

J.C