Notre radio

Notre radio

06 octobre 2010

Une drôle de carte ...



Sans doutes beaucoup d'entre vous, amis lecteurs des blogs juifs francophones, avez déjà remarqué cette carte. A priori, un message simple et auquel on ne peut que souscrire : l''état juif est minuscule, entouré de pays hostiles qui sont infiniment plus étendus que lui. On pourrait ajouter : plus peuplés aussi, les ratios (en termes de superficie comme de population) étant de l'ordre de centaines.
Pourquoi donc, alors qu'il s'agit d'énoncer une vérité, commencer par présenter une carte ... fausse ? En fait, elle est tirée d'un diaporama en langue anglaise qui circule depuis longtemps sur le Web, mais qui contenait déjà les mêmes erreurs, non corrigés par des traducteurs aussi zélés que dépourvus de rigueur.
Première erreur grossière, s'il s'agissait de reproduire le "monde arabe", pourquoi avoir oublié les pays du Maghreb (Mauritanie, Maroc, Algérie et Tunisie), voire même si on était puriste les autres pays africains membres de la Ligue Arabe (Djibouti, Somalie, Comores) ?
Mais surtout : pourquoi présenter comme arabes des pays qui ne le sont pas, comme les Républiques musulmanes de l'ex-URSS, mais surtout l'Iran, la Turquie, l'Afghanistan et le Pakistan ? On nous rétorquera que ces pays sont hostiles depuis longtemps, voire depuis peu (la Turquie) ... A cela, on peut objecter deux réponses :
1) Il n'est pas interdit d'être précis : si on veut démontrer que le petit Israël est entouré de pays MUSULMANS hostiles, il ne faut pas écrire "Monde arabe" ; d'autant plus que l'état qui menace maintenant le plus directement son existence - la République Islamique d'Iran - ne l'est pas.
2) Il n'est pas interdit non plus de ne pas écrire de bêtises : I'Etat juif a noué des relations étroites avec plusieurs républiques musulmanes d'Asie Centrale ... et en particulier l'Azerbaïdjan, un de ses principaux fournisseurs de pétrole, avec d'ailleurs aussi l'Egypte, pays en paix avec Israël depuis plus de trente ans, et représenté - comme la Jordanie - comme faisant déjà partie du front ennemi : un rêve d'Al-Qaïda, non encore réalisé, heureusement !
Si je me suis donc un peu attardé à démolir ce "hoax", c'est à la fois  : pour démontrer que l'on trouve tout et n'importe quoi sur le Web ; pour essayer de faire sur ce blog le même effort de rigueur que je m'impose pour mes émissions ; et pour illustrer, une fois de plus,  le fait que la rancœur anti-arabe et anti-musulmane est devenue telle que l'on est prêt à diffuser du (presque) n'importe quoi !