Notre radio

Notre radio

21 septembre 2010

Mohamed Arkoun, in memoriam

Mohamed Arkoun
(photo Al-Ahram weekly)

Le CRIF a rendu hommage au professeur Mohamed Arkoun, disparu mardi 14 septembre (lire sur ce lien ).
Homme d'une grande érudition, d'une pensée originale, sans doutes l'expert français le plus profond de l'Islam - à la fois religion et civilisation -, cet universitaire d'origine kabyle s'est signalé, à la fin de sa vie, par un grand courage lorsque tous les "vents mauvais" soufflaient, à la fois contre le dialogue entre Juifs et Musulmans et contre une évolution démocratique et laïcisée des sociétés arabes : alors que ma Communauté a tendance à se replier sur elle-même et à désespérer d'une réconciliation, alors que la jeunesse musulmane ici ou ailleurs refuse souvent la moindre autocritique, des intellectuels comme lui donnaient espoir en un avenir plus serein : il était donc de pure justice que le CRIF lui rende hommage, en reprenant par ailleurs sur son site un bel article sous la plume de Jean Mouttapa, qui rappelle sur son blog comment Mohamed Arkoun joua un rôle décisif en soutenant le voyage judéo-arabe à Auschwitz en 2003, dirigé par le Père Emile Shoufani : un voyage auquel fut consacrée une de mes émissions, et où j'eus le plaisir de recevoir ce dynamique directeur de la collection "Spiritualités" chez Albin-Michel, qui se dévoue tant pour le dialogue interreligieux !
Hélas, hélas, je n'aurais jamais eu l'occasion de mener une interview de Mohamed Arkoun sur Judaïques FM : en pensant à lui, à Mohamed Charfi - ancien ministre tunisien de l'éducation nationale, prématurément décédé - ou à l'orientaliste Bruno Etienne, lui aussi disparu, je me dis que ma série radiophonique est passée à côté de beaux entretiens. Je l'aurais seulement vu et entendu présenter une brillante conférence,lors d'un colloque à Tunis en mai 2007, et j'ai évoqué ce souvenir sur mon blog.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur cette noble figure, grand dénonciateur des stéréotypes et concepteur d'une nouvelle discipline -"l'islamologie appliquée" -, se rapporter à
la page Wikipedia qui lui est consacrée, et qui sera sans doutes remise à jour plus tard. Ou lire sa belle interview publiée dans le journal "le Monde" juste après les attentats du 11 septembre !

J.C