Notre radio

Notre radio

24 avril 2017

Lendemain de premier tour




Soulagé par ce premier tour des élections présidentielles ? Ce serait vraiment mentir que de le nier ! Certes, les sondages laissaient prévoir la qualification des deux finalistes. Certes, une élection n'est jamais gagnée par avance même si les jeux semblent faits pour le second tour, en principe. Certes, aussi, les résultats nous révèlent une France "coupée en quatre" avec un vote protestataire - et anti-européen - aussi massif qu'inquiétant. Mais ne gâchons pas notre plaisir en ce 24 avril !

Commençons par un peu d'humour : il y a deux semaines, c'était le premier des deux Séders de Pessah. Nous lisons, chaque année dans la Haggadah, des louanges à l'Eternel en le remerciant pour nous avoir accordé au final des bienfaits incroyables ..."Dayénou", cela nous aurait suffi. "S'il nous avait fait simplement sortir d'Egypte" ; etc. jusqu'à la lecture des 15 bienfaits
J'espère que les plus religieux parmi mes ami(e)s lecteurs de la Communauté me le pardonneront, mais j'ai osé un pastiche après de premier tour de l'élection présidentielle : bon, je ne suis pas arrivé à 15 bienfaits !

1. Si Tu nous avais seulement évité d'avoir une finale Mélenchon-Marine, ce qui aurait provoqué une grave crise financière ... Dayénou !
2. Si Tu nous aurais seulement évité que Mélenchon soit élu s'il avait été qualifié au second tour face à Fillon ... Dayénou !
3. Si Tu nous aurais seulement évité que Macron gagne, mais de très peu face à Mélenchon s'il avait été qualifié pour le second tour ... Dayénou !
4. Si Tu nous avais seulement évité que Marine Le Pen soit élue si elle avait eu Fillon face à elle, et même si l'élection avait été très juste ... Dayénou !
5. Combien de miracles Tu auras accordé à ton Peuple ! Tu nous a évité une finale Mélenchon-Marine, une élection de Mélenchon, une élection ric rac de Macron face à Mélenchon, une élection ric-rac de Fillon face à Marine ... mais là Tu auras comblé tous nos vœux : le populiste d'extrême Gauche marine dans sa rancoeur, la Marine est mal barrée pour le second tour, et notre Communauté devrait avoir un répit de quelques années au moins.

Beaucoup plus sérieusement, maintenant, Bernard Schalsha, éditorialiste de la revue "La Règle du Jeu" a écrit sur sa page Facebook un article clair et percutant, à propos de celles et ceux qui, à Gauche ou à Droite, refusent d'appeler à voter contre Marine Le Pen.

"Qui n'appelle pas à voter Macron contre Le Pen ? Mélenchon, les ultra-gauchistes, Sens commun, Henri Guaino (liste incomplète). Hasard, coïncidence ? Je ne crois pas.
Car, au fond, pour tous ces gens une candidate fasciste n'est pas pire qu'un candidat démocrate. Et je dirai même que pour eux l'extermination des Juifs d'Europe n'est sans doute finalement qu'un détail de l'Histoire. L'ennemi, le vrai, à leurs yeux, c'est le capitalisme sanguinaire, la finance aux doigts (et eu nez) certainement crochus, c'est l'impérialisme US auquel résistent vaillamment Poutine et Bachar al-Assad, ces pacifistes bien connus.
Ah, ne pas oublier que Tariq Ramadan et les islamistes en général sont favorables à l'abstention, ce qui est une autre manière de favoriser Le Pen.
Sachez, mes amis, que je considère quiconque n'appelle pas à battre la patronne du Front national en votant Macron comme une ordure facho-compatible."

Enfin, pour finir en reprenant ce que je disais en introduction, une élection n'est jamais gagnée d'avance : comme le dit l'éditorial du journal "Le Monde" ce matin, les risques d'une explosion existent ... lisez cela, et surtout votez le 7 mai !

J.C