Notre radio

Notre radio

21 juillet 2016

Après le putsch raté en Turquie



Nous sommes encore tous sous le choc de l'attentat terriblement meurtrier du 14 juillet, sur la Promenade des Anglais à Nice. Mais Il s'est passé aussi, le lendemain, un évènement très grave au Moyen-Orient avec le putsch avorté en Turquie ; très grave, par les suites que nous apprenons tous les jours avec la répression du Président Erdogan qui est terrible.
J'ai donc décidé de vous proposer une série de lectures, pour vous aider à y voir un peu plus clair !

Sur son site, mon ami Jacques Benillouche a rapidement analysé ce qui s'est passé dans la nuit du 15 au 16 juillet, en relevant que ce coup d'Etat des militaires avait été très mal préparé ... lire ici

Ce n'est pas la première fois que l'on parle - Rumeurs ? Vraies tentatives ? Manipulations ? - des tensions entre l'armée turque et le régime des islamistes de l'AKP. "Temps et Contretemps" a ainsi, pour mémoire, republié cet article de 2013 .

Mais cet étrange pusch militaire, qui n'aura duré que quelques heures, a vite intrigué beaucoup de monde. Beaucoup y voient un montage d'Erdogan, qui souhaite casser toute opposition depuis longtemps et donc aurait eu ainsi une occasion trop belle de faire une "purge", à la fois dans l'armée, dans la Justice, chez toutes les élites non ralliées en fait ...Chérif Amir, universitaire égyptien et ancien invité de mon émission, a écrit un article en ce sens : lui croit carrément à une manipulation !

Mes ami(e)s qui me suivent ici savent que je ne suis guère amateur des "théories du complot". Or justement, un article de "L'Obs" démolit les dix arguments avancés pour démontrer une manipulation d'Erdogan : lire ici .

Mais le plus curieux, c'est encore les publications des complotistes, dont je suis ici régulièrement la littérature sur Facebook : pour une fois, ils ne voient pas de manipulation dans ce qui s'est passé dans la nuit du 15 juillet ! Ils ressortent en fait leur grille binaire d'analyse de tout ce qui se passe dans le monde - "gentils = Poutine + Iran + Assad", "Méchants = USA + UE + Israël", et ils racontent que le coup d'Etat manqué était l'oeuvre de la CIA ; le gentil Poutine ayant sauvé Erdogan, paré tout d'un coup de toutes les vertus par les mêmes qui le dénonçaient hier ... chapeau les équilibristes.

Dans tous les cas, ce que l'on a vu dans les rues d'Istanbul après le coup d'Etat manqué fait vraiment peur : des islamistes de l'AKP "en grande tenue", barbes au vent, ont massacré, lynché et égorgé de jeunes soldats qui n'avaient fait qu'obéir aux ordres de leurs supérieurs ... voir cette photo horrible !


 Trois dernières lectures, pour finir cet article. Tout d'abord, on a vu l'U.E - comme les USA - afficher tout de suite leur soutien à Erdogan, ce qui contredit bien sûr les théories fantaisistes évoquées ci-dessous. Pour rappel,  je mettais en lien un article sous ma signature traitant du sujet, mardi dernier sur ce blog.

Enfin,  Erdogan a accusé le mouvement de son rival "islamiste modéré", Fetulah Gülen - qui vit en exil aux USA - d'être derrière le coup d'Etat raté du 15 juillet. La répression est déjà féroce contre leur mouvement "Hizmet" ... y compris en France, où ils sont bien implantés (écoles, centres culturels, entreprises). Il y a déjà eu des menaces et des violences, lire cet article .

Pour être tout à fait complet, à noter que mon amie journaliste Isabelle Kersimon , qui suit de très près l'ensemble des mouvances de l'islam politique, n'a guère de sympathie non plus pour le mouvement Gülen : elle voit dans son conflit avec l'AKP d'Erdogan une rivalité de pouvoir, mais non idéologique.

J.C