Notre radio

Notre radio

20 janvier 2014

Dieudonné M'Bala M'Bala et l'extrême-droite : au delà de l'antisémitisme, un discours commun



Cette modeste contribution sur le nauséabond "dossier Dieudonné" va tourner uniquement autour d'une idée simple : la mouvance Dieudonné, avec ses spécificités, est clairement d'extrême-droite ; elle relaie les haines et les obsessions de l'extrême-droite et pas seulement l'antisémitisme ; et elle n'hésite pas, le cas échéant, à partager annonces et publications avec le Front National ou bien au delà, carrément jusqu'aux néo-nazis et divers illuminés sectaires de la Toile.

Pour le démontrer, je vous propose une série de liens, découverts principalement en visitant les innombrables pages FaceBook de ses supporters.

Commençons par la manifestation de dimanche 26 janvier à Paris, à laquelle toutes les pages de soutien à Dieudonné appellent à se joindre. Vincent Glad s'est penché dans "Slate.fr" sur la nébuleuse rassemblée autour du mystérieux collectif de ce "Jour de colère" : "Bonnets rouges" en révolte contre l'Etat ; intégristes catholiques anti-IVG de Civitas ; frange radicale des opposants au "mariage pour tous" ; mais aussi "identitaires" et islamophobes de "Résistance républicaine" ; il s'agit clairement de l'extrême-droite, même si le F.N n'est pas associé ! Lire sur ce lien
"Poussettes, bonnets rouges et quenelles", mais parfois contradictions : comment les supporters musulmans de Dieudonné, enragés de l'antisionisme radical, vont-ils se sentir à l'aise en défilant en même temps que des islamophobes ? Gêné, le Gourou a mis sur sa page FaceBook officielle le 11 janvier, "Venez nombreux le 26 janvier à 14h place de la Bastille ! et ne vous fiez pas aux rumeurs comme quoi la manif serait anti islam ! c'est faux !" 

Mais on pourrait aller plus loin : comment, alors que Marine Le Pen a fait de l'hostilité à l'immigration et aux Musulmans un de ses axes de propagande, Dieudonné et ses fans peuvent-ils "rouler pour eux" ? Et bien, ils le font, et sans complexes ! Ainsi, le 17 janvier, les "Quenelliers Parisiens" ont-ils mis en ligne cet enregistrement hyper violent de Roger Holeindre, un des fondateurs ... du Front National. Ecoutez sur ce lien

Autre élément du discours d'extrême-droite et pas seulement chez Holeindre, une fixation obscène sur de soit disant pratiques pédophiles qui auraient cours "dans le système", bien entendu chez les Juifs. Ainsi le groupe FaceBook "Les Dieudonnistes Bretons" a publié le 3 janvier un lien sur un site arabe et antisémite, prétendant que les enfants étaient systématiquement violés dans les "Mikvéh" (bains rituels juifs) : lire ici. Dieudonné enfonce le clou dans des sketchs, voir ici sur un blog par ailleurs totalement délirant, "Le nouvel ordre mondial": (lien)
C'est bien entendu parfaitement horrible, mais il faut voir aussi le genre d'illustrations que publient ses supporters : ainsi cette image, publiée (entre autres) le 9 janvier sur la page FaceBook "Les Quenelliers Parisiens" :


Au delà de cette thématique vicieuse, on retrouve toute la logique du discours de Dieudonné et des antisémites qui le soutiennent : la théorie du complot, le "système" qui s'auto-protège, alors que lui, pauvre humoriste, est injustement condamné ; avec bien entendu, aussi, un antisémitisme crasse, parce que pourquoi seulement Polanski ? Et puis les mensonges les plus énormes : quand et où le CRIF ou la LICRA ont-ils pris la défense de Polanski ?

Autre grand classique du discours de l'extrême-droite, le "complot maçonnique", les sociétés secrètes, "Illuminatis" et autres délires ; on trouve une belle collection de ces théories fumeuses et bien sûr de haine antisémite sur ce blog, "Le libre penseur", naturellement chaleureux supporter de Dieudonné. Il est produit par le "Docteur Salim Laïbi" : Lien sur ce blog. Mais il s'agit d'un exemple entre des dizaines, car les blogs "complotistes" prospèrent hélas sur la Toile !

D'une manière générale, la "théorie du complot" est un grand classique de l'extrême-droite, depuis l'Abbé Barruel qui interpréta la Révolution Française de 1789 comme un "complot judéo-maçonnique", jusqu'aux fameux "Protocoles des Sages de Sion" : Dieudonné en cristallise le retour, comme l'explique le politologue Jean-Yves Camus sur "Akadem" - repris par l'excellent site "Conspiracy Watch" : écoutez ici


La théorie du complot menant directement aux délires des "Protocoles des Sages de Sion", on ne s'étonnera pas de retrouver dans l'iconographie la reprise des pires caricatures de l'époque du nazisme. Ainsi voici un grand classique, la figure du "Juif araignée" tenant entre ses pattes velues un globe terrestre :


Béatrice Pignède, ancienne journaliste de l'émission "Arrêt sur image" et qui évolue depuis dans la "galaxie complotiste" Meyssan - Dieudonné, a produit avec un financement iranien un film intitulé "L'Oligarchie et le Sionisme" (lire également sur "Conspiracy Watch"). L'affiche du film représente une créature démoniaque, couverte de signes associés aux Juifs et à la finance mondiale, et qui présente une ressemblance étonnante avec l'image précédente. Or c'est cette affiche qui sert d'illustration de la page FaceBook du groupe "Les Dieudonnistes vous informent" !


Enfin, il y a une récurrence dans le discours de l'extrême-droite, celui d'un monde où "tout est pourri" : voilà ce qui a été publié sur la page du "Mouvement Quenellier" le 17 janvier. A noter que l'auteur de cette citation est un américain, antisioniste radical et que je ne connaissais pas ; mais cela suffit à lui donner des lettres de créance chez les "Dieudonnistes" !


Avec tout cela, les résultats de ce sondage sont vraiment peu étonnants : c'est à l'extrême droite, chez les électeurs du Front National, que l'on trouve le plus fort pourcentage (32 %) de ceux qui ont une bonne opinion de Dieudonné : lire ici

En conclusion, le phénomène Dieudonné est bien la réincarnation - avec un langage nouveau, et bien sûr l'utilisation comme fédérateur de l'antisionisme radical - d'une bouillie idéologique d'extrême-droite, qui revient en force avec la dépression collective du pays.

Jean Corcos