Notre radio

Notre radio

03 août 2009

Quand le Châabi fait se retrouver les enfants d’Alger

Un délicieux petit clip pour rappeler combien la musique réunissait, «dans les temps anciens », Juifs et Musulmans en Afrique du Nord. Il est question ici du pays où la cassure a été la pire de toute l’Afrique du Nord, l’Algérie ... et où quasiment toute une communauté a disparu ! Mais même là-bas, malgré la terrible guerre d’indépendance et la fidélité à la France de la quasi-totalité des Juifs du pays, et bien avant Enrico Macias, des chanteurs et chanteuses illustres portaient haut la musique arabo-andalouse : Reinette l’Oranaise ; « Blond Blond » récemment disparu ; et bien sûr le maître Raymond Leyris, « Cheikh Raymond » - le beau-père d’Enrico - lâchement assassiné par le FLN à Constantine en 1961.

A Alger, c’est le « châabi » qui était à la mode : né au début du siècle dernier de la musique classique en Algérie, mais affranchie de certaines de ses règles parfois rigides, en ajoutant par exemple des instruments modernes aux orchestres, ou en utilisant l’arabe dialectal et non plus littéraire pour le chant. Un orchestre judéo musulman s’était constitué : et nous le retrouvons dans ce délicieux clip, avec ces émouvants vieux musiciens qui rejouent les airs de leur jeunesse !

J.C


El Gusto et les frères d’art du châabi
envoyé par afriktv. - Clip, interview et concert.