Notre radio

Notre radio

29 septembre 2005

Lettre ouverte de Morad El Hattab au Premier Ministre Tony Blair

Introduction :
Morad El Hattab est un intellectuel musulman très courageux, que je regrette de ne pas avoir encore reçu dans le cadre de notre émission ... Il est vrai qu'il a déjà été interviewé souvent, sur Judaïques FM comme sur les autres radios du 94.8 FM. En attendant le plaisir de notre "Rencontre", je voudrais vous faire connaitre la lettre ouverte qu'il a envoyée au Premier Ministre Tony Blair. Celui-ci semble bien mal inspiré pour traiter de la gangrène du "Londonistan", et vient de faire appel aux conseils de Tariq Ramadan !  
J.C
« L’encre du savant est plus sainte que le sang du martyr. »
Hadith authentique du Prophète Mohammed (SBAL
)
 

Morad EL HATTAB
Écrivain/conférencier,
Lauréat du Prix Littéraire Lucien CAROUBI,
Prix pour la Paix et la Tolérance.
A l’attention de Monsieur Le Premier Ministre,
10 Downing Street
London
 

PARIS, le 21 septembre 2005

Monsieur Le Premier Ministre,
Le 7 juillet dernier, quatre attentats simultanés faisaient des dizaines de morts et des centaines de blessés dans le métro et dans un bus londonien. Le fait que la direction d’Al-Qaïda se soit félicitée de ces attentats ne signifie pas qu’elle en ait été l’organisatrice. De plus, ceux qui ont perpétrés ces attentats sont des résidents d’origine pakistanaise, érythréenne et jamaïcaine, dont la plupart avaient la citoyenneté britannique.
Pour identifier et désamorcer des menaces intérieures et donc en finir avec le « Londonistan », vous avez engagé une réflexion sur la manière de traiter l’islamisme et d’isoler la minorité extrémiste de la communauté musulmane qui, d’après vos services de sécurité, ne représenterait pas plus de 1% de ladite communauté.
Pour cela, vous vous êtes entouré d’un groupe de conseillers issus du monde musulman, plutôt proches des Frères musulmans, pour lutter contre les salafistes djihadistes.
Or, la première recommandation de ces personnalités « éclairées » laisse pantois puisqu’ils demandent à votre gouvernement de supprimer le Jewish Holocaust Memorial Day, instauré en 2001 qui commémore la Shoah. Selon The Times, M. Tariq Ramadan et ses collègues estiment que cette commémoration « offense les musulmans. » De plus, M. Ahmad Thomson, un des membres du comité a profité de sa fonction de « sage » pour expliquer à la presse sa vision de la guerre en Irak : « Blair a décidé de faire la guerre en Irak après être passé sous l’influence d’un sinistre groupe de Juifs et de franc - maçons. » Ce même M. Thomson, membre de l’Association of Muslim Lawyers, qui écrivait en 1994, que les gouvernements européens et américain étaient contrôlés par les Juifs et les franc-maçons, et que la Shoah était « un grand mensonge » et les Juifs une « race non pure » !!! Très respectueux de la dignité humaine, je vous laisse imaginer ma considération pour un tel énergumène dont les propos participent du révisionnisme en ce qu’ils banalisent l’assassinat planifié et industrialisé de 6.000000 de civils - dont 1. 500 000 enfants !
Plutôt que d’écouter des personnes qui ne privilégient que l’islamisation culturelle et politique de la Grande-Bretagne, je vous suggère de mettre en application les déclarations de M. Andrew Turnbull, un de vos proches collaborateurs, qui pense « prévenir le terrorisme en s’en prenant à ses causes, travailler ensemble à résoudre les conflits régionaux, soutenir l’Islam modéré et ses réformateurs, diminuer le soutien que reçoivent les terroristes en menant des politiques économiques et sociales adaptées. »
Sachez que je suis signataire, avec des libéraux arabes et musulmans, d’une requête soumise au Conseil de Sécurité des Nations Unies et à l’équipe constituée en vertu de l’article 9 de la Résolution-1566 pour la constitution d’un Tribunal international du terrorisme, afin de traduire en justice les individus, groupes ou entités impliqués dans des actes terroristes, y compris certains membres du clergé musulman, qui promulguent des édits religieux ou « fatwas » incitant au terrorisme.
Je vous réitère donc ma proposition de vous conseiller afin de développer et mettre en application une stratégie destinée à discréditer et à démystifier l’idéologie des extrémistes islamistes et à promouvoir des voix islamiques modérées.
Dans l’attente de notre future collaboration, je vous prie de croire, Monsieur Le Premier Ministre, en l’expression de ma très haute considération. 

Morad El Hattab